Ariamis

TRAITEMENT DE L'AIR

Un air plus pollué à l’intérieur qu’à l’extérieur des véhicules, on fait quoi ?

 

L'air dans l'habitacle des voitures est plus pollué que l'air extérieur ! Les constructeurs automobiles se retrouvent confrontés à un enjeu sanitaire qui leur impose de réagir en raison du risque cancérogène avéré avec l'augmentation des taux de particules fines dans l'air. ARIAMIS, grâce à sa maîtrise reconnue de l'ingénierie thermique, se retrouve en première ligne aux côtés des industriels dans leur opération de mise en conformité.

UN CONSTAT ACCABLANT AVEC UN IMPACT NON NÉGLIGEABLE SUR LA SANTÉ

 

Les enquêtes se suivent et le constat est sans appel : l'air est plus pollué à l'intérieur des véhicules qu'à l'extérieur. Comme l'illustre l'enquête menée par l'ASEF (Association Santé Environnement France) à Paris, Marseille et Grenoble,  les matières particulaires dans leur ensemble sont classées cancérogènes pour l'homme par le Centre international de recherche sur le cancer. L'augmentation des taux de particules fines dans l'air est facteur de risques sanitaires (maladies cardiovasculaires, altération des fonctions pulmonaires, cancer du poumon). Il a un effet direct sur la diminution de l'espérance de vie.

 

Avant d’être un enjeu de conformité légale, le problème de la qualité de l’air dans l’habitacle est un enjeu sanitaire. Jusqu’à 4 fois plus pollué dedans qu’à l’extérieur !

 

 

 

 

HEPA (filtre à particules haute efficacité), Système AQS, Nanocapture, ionisation, charbon actif, photocatalyse... les technologies de traitement de l’air sont actuellement en pleine effervescence

 

DES TECHNIQUES QUI EXISTENT ET QUI NE SONT PAS ENCORE APPLIQUÉES

 

Les constructeurs automobiles sont conscients de l'enjeu sanitaire, de leur retard et de la pression que le législateur est en passe d'exercer sur eux pour améliorer la qualité de l'air dans l'habitacle. Le gouvernement français et la commission européenne ont d'ores et déjà commencé le travail législatif sur ce sujet. De la part des industriels, il existe des initiatives encore assez timides et le seul dispositif satisfaisant n'est encore que proposé en dispositif additionnel.

 

POURQUOI ARIAMIS AU CŒUR DU DÉFI DE LA QUALITÉ DE L’AIR DANS L’HABITACLE ?

 

L'expertise ARIAMIS se retrouve au cœur des dispositifs techniques susceptibles de proposer de véritables solutions de traitement de l'air intégré au véhicule. En effet, la gestion thermique d'un véhicule consiste à manager les différents flux participant au chaud et au froid notamment dans l'habitacle. Les enjeux reposent sur un certain nombre d'éléments techniques dont ARIAMIS maîtrise l'ingénierie : captation des flux d'air, traitement et distribution.

Par ailleurs, les constructeurs ont déjà impliqué ARIAMIS dans la recherche et le développement liés au traitement dit filtre « HEPA », un filtre à air, acronyme de l'anglais High Efficiency Particulate Air signifiant « filtre à particules aériennes à haute efficacité ».


Twitter Facebook Linkedin Rechercher dans le site
THERMO-MANAGEMENT

Rarement considéré comme une fonction primaire, le thermo-management est pourtant un paramètre essentiel en matière d’émission, de performance et de consommation

( lire la suite )
ÉNERGÉTIQUE

Moteur thermique, énergie électrique, confort... la bonne gestion thermique impacte directement la consommation d’énergie

( lire la suite )
ZÉRO D ET UN D

Prédire les comportements hydrauliques, pneumatiques, électriques ou mécaniques d’un système

( lire la suite )
ESPACE CLIENT ESPACE COLLABORATEURS
Twitter Facebook Linkedin Rechercher dans le site
FR EN