Ariamis

CONTRÔLE COMMANDE

Le contrôle-commande, ou comment compléter l’offre ingénierie thermique

 

ARIAMIS a choisi de centrer son expertise sur la thermique. Toutefois, afin d'offrir un service global et

toujours plus pertinent, le fait d'intégrer la compétence contrôle-commande s'est très vite imposé

comme une évidence.

 

 

LA PROXIMITÉ DE L'INGÉNIEUR THERMICIEN ET DE L'INGÉNIEUR CONTRÔLE-COMMANDE

 

La maîtrise du contrôle-commande au sein d'ARIAMIS permet de favoriser la collaboration entre les ingénieurs thermiciens et les ingénieurs chargés du software, des tests et de l'intégration. Car après tout, la thermique demeure centrale. De la définition des exigences à la finalité d'une intégration de programme de contrôle-commande au sein du système définitif, l'enjeu de la thermique est transversal. L'effet d'expérience partagée permet ainsi une amélioration constante. Deux univers d'ingénierie souvent séparés trouvent au sein d'ARIAMIS une complémentarité bénéfique.

 

 

 

Calculateur et correcteur : les deux faces d'un système auquel s'applique le contrôle-commande pour répondre au mieux aux exigences.

 

 

 

 

Écrire le programme

software destiné

à piloter le système

de manière à répondre

aux exigences  

 

L'INTERCONNEXION AU SEIN DU PROCESS D'ÉTUDE, DE TEST ET D'INTÉGRATION

 

Modélisation système, modèle, software, hardware... les différentes étapes d'une conception préexistent tout comme l'interaction entre les phases est bien réelle. Évidemment, le cheminement de conception reste conforme aux attentes du cycle en « V » autant que de l'approche ingénierie système, mais les différents outils et logiciels utilisés interragissent. Modélisation, simulation, écriture du software de contrôle-commande, tests (MIL, SIL, HIL) et intégration : une chaîne de méthode et de savoir se met en place de façon logique, cohérente.

 

LE CONTRÔLE-COMMANDE, LA SUITE FONCTIONNELLE DE LA MODÉLISATION

 

Le contrôle-commande s'inscrit dans une démarche plus large dite l'automatique. Cette dernière s'articule en trois phases : la modélisation, l'observation et le contrôle-commande en tant que tel.

 

> La modélisation décrit sous forme d'équations l'ensemble des phénomènes d'un système (voir page Modélisation)
> L'observation consiste à décrire les comportements à partir des connaissances
> la commande permet de faire fonctionner le système

Le système est composé d'un calculateur dont la vocation est l'analyse des données d'entrée (température, flux, quantité...) et d'un correcteur qui, à partir de ces données et des exigences, applique les actions.

 

 

 

Twitter Facebook Linkedin Rechercher dans le site
REFROIDISSEMENT BATTERIE

Évaluer au plus juste les solutions thermiques à même de garantir un fonctionnement optimal de chaque batterie

( lire la suite )
MÉCANIQUE

Le constructeur fixe sous la forme d’exigences la plage de température à viser, ARIAMIS calibre les composants et établit les lois de commande

( lire la suite )
ÉNERGÉTIQUE

Moteur thermique, énergie électrique, confort... la bonne gestion thermique impacte directement la consommation d’énergie

( lire la suite )
ESPACE CLIENT ESPACE COLLABORATEURS
Twitter Facebook Linkedin Rechercher dans le site
FR EN